retour à l'accueil NANCY

L'ancien hôpital Saint-Julien de la Ville-Vieille




    Nous sommes  dans ce pâté de maisons constitué par les 29, 31, 33 Grande Rue, le 2 rue du Duc Antoine, le 12 et le 14 rue du Maure qui Trompe.

Sur la rue du Duc Antoine :
La « rue du Maure qui Trompe , embranchement de la Grande Rue », désignation au début du 19ème siècle de notre actuelle "rue du Duc Antoine" , avait pris le nom de « rue Saint-Antoine » sous le règne de Stanislas, du nom d’une statue de ce Saint au coin formé par la Grand Rue et la rue Saint- Antoine en question. La statue était sur la maison du 33 Grande Rue, maison devant laquelle on trouvait une fontaine (voir plan de 1611).
La statue a disparu à la Révolution, remplacée par une Vierge. En 1840 le rue redevient « Rue Saint-Antoine » puis « rue du Duc Antoine » en 1867 ; plus rien à voir ainsi avec le Saint !

L’hôpital Saint Julien date de 1335, créé par le prêtre nancéien Vernier ; on dit dans la littérature qu’il était rue « derrière Saint-Epvre » devenue « rue du Maure- Qui- Trompe " ceci jusqu’à la construction de l’hôpital Saint Julien de la Ville Neuve à partir de 1588 par Charles III. Pendant la construction de ce nouvel hôpital, l’ancien « ruiné » a, par ailleurs, déménagé deux ans faubourg Saint-Dizier ou à Boudonville.
L’ancien hôpital de 1335 occupait en fait les trois maisons portant actuellement les numéros 29, 31 et 33 de la Grande- Rue.
La fenêtre ogivale visible au 12 de la rue du Maure- qui- Trompe appartenait, dit-on, à la chapelle de cet hôpital.



On voit sur le plan de Claude de la Ruelle de 1611 la" Fontaine du Vieil Hôpital" (repère 44)





La photo du haut  correspond au 12 de la rue du Mort-Qui-Trompe (flèche rouge); ce serait l'emplacement de
 la chapelle de l'hôpital Saint-Julien de la Ville-Vieille.
 Ce premier hôpital de Nancy était aux 29-31-33 le la Grande-Rue (flèche verte)      (photo du bas)
 



***********************